Giru's reborn

Bienvenue sur le premier forum du groupe Girugämesh Giru's Reborn
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [société] Ijime

Aller en bas 
AuteurMessage
asth
Admin
avatar

Nombre de messages : 995
Age : 26
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: [société] Ijime   Dim 24 Aoû 2008 - 15:16

Un terme assez peu connu mais pourtant un véritable problème, voir un problème de société au Japon.


Ce phénomène est courant dans les écoles au Japon, sans toutefois le généraliser : un ou une élève de 8 à 17 ans est le sujet de rejet d'une partie ou de toute la classe. Quelques fois, ce rejet est accompagné de brimades, de calomnies, de vols ou de violences. L'élève est complètement seul contre tous car les autres élèves n'osent pas aider la victime de peur de se retrouver eux-mêmes rejeté. Voir plus, les élèves se sentent obligé de brimer l'ijimé pour que l'on ne croit pas qu'ils ont de la sympathie ou de la pitié envers lui.


Ce phénomène est parfois organisé par un ou des élèves qui sont suivit presque aveuglément par les autres membres de la classe.


Ce rejet n'est quasiment jamais dû à un racisme, une différence de religion ou de classe social mais bien souvent pour un motif des plus bénins : coiffure, apparence vestimentaire, un tic, de l'acné, un parent qui perd son emploi, un élève qui n'a pas de GSM à la mode,...


De nombreux cas de dépressions et certains cas de suicides sont dus au phénomène d'ijimé. Certain ijimé deviennent par la suite de Hikikomori (enfermement, personnes qui refusent de quitter leur chambre),


Le problème est connu, et certaines campagnes de sensibilisations ont vues le jour.


Ce problème, qui existe bien sur dans chaque pays, est plus important au Japon, sans doute par leur instinct de groupe qui tend à faire passer l'intérêt du groupe avant celle de l'individu. On peut comprendre alors l'envie d'une classe de se séparer un élément différent/marginal qui ne s'intègre pas.

pris


Citation :


Si le ijime n’est pas systématiquement dénoncé, c’est aussi parce qu’il est perçu comme une sorte de rite initiatique d’entrée dans le groupe. BARRAL estime que "Beaucoup d’éducateurs japonais considèrent le phénomène de ijime comme un rite d’initiation adolescent nécessaire à la structuration psychique de l’individu (sic) et refusent de se mêler de ces histoires de mômes ». Selon MIYAMOTO, "Ces méthodes de persécution constituent (…) un moyen de tester le potentiel d’abnégation du "nouveau" et de s’assurer qu’il pourra, lui aussi se joindre au groupe", puisque "C’est au travers des épreuves de ces menues persécutions qu’on se fait accepter par la collectivité".
Généralement dans les mangas, dans les dramas ou dans les films, il y a ces cas...
Dans le film Go! c'est un Corréen qui se fait rejetter, et ça fait froid dans le dos.oO C'est vraiment grave, pas un truc à la légère. Le film ets donc apperement très réaliste.
Et quand j'y réfléchi, je n'ai jamais vu de mes propres yeux ce cas en France. Si un élève est persécuté, les gens se lassent au bout de pas longtemps... c'est pas comme si c'était un rituel qui se répète chaque année .
C'est assez impresionant quand même.

Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Snd Giru's Reborn
Snd Giru's Reborn
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 25
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: [société] Ijime   Dim 24 Aoû 2008 - 15:51

Ce phénomène est horrible. Et quand je lis la citation que tu as mise, ça me choque encore plus. On dirait presque que c'est normal ! Je pense qu'il devrait y avoir plus de réactions par rapport à l'ijime.

J'ai jamais vu ce phénomène de mes propres yeux en France non plus. Bien sûr j'ai déjà vu des crasses faites entre les élèves, mais ça pousse pas aussi loin que l'ijime paraît aller au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asth
Admin
avatar

Nombre de messages : 995
Age : 26
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: [société] Ijime   Dim 24 Aoû 2008 - 19:36

Ben en faite de ce que j'ai compris certains pensent qu'il ne faut pas dire que c'est phénomène typiquement japonais mais qu'il existe d'autres formes d'Ijime partout dans le monde.
Mais moi ej ne pense pas. Rien qu'en France, ce n'est vraiment pas pareil....
Et puis il y a plusieur facteurs qui tendent à croire que c'est vraiment typique de la société japonaise (sans être traditionnel)

Citation :
Le truc, c’est que l’ijime, qui peut exister sous certaines formes dans d’autres pays, se retrouve aggrave par pas mal de facteurs typiquement japonais (ici, on part un peu HS, mais bon, je crois que c'est important):

- L’adolescence est caracterisee par une instabilite emotionelle, c’est pas nouveau, et on sait pas toujours comment se defendre. Il y a aussi toute la thematique groupe / pas groupe, demarcation et fusion, mise a l’ecart et desir d’integration, desir d’independence et desir de resemblance qui est assez compliquee. Bon, ca c’est valable pour tous les pays. Mais comme quelqu’un le soulignait, au Japon il est un peu plus difficile de dire “moi, je”, et de s’affirmer. Une des valeurs centrales du Japon, c’est le gaman 我慢: supporter la douleur en silence, se sacrifier.


 La structure du groupe : en effet, les ecoles japonaises (et c’est l’une de leurs grandes forces) travaillent enormement sur le sentiment de la collectivite : fetes de l’ecole, jour du sport, voyages en commun… Meme le salut collectif en debut et en fin de cours participe de cette dynamique "groupe soude".Il n’est pas exagere de dire que les collegiens et lyceens passent vraiment leur vie a l’ecole : au mois d’aout, tous les jours ils participant a leur club, et souvent meme le samedi et le dimanche. On voit bien que si ca se passe mal, c’est toute la vie sociale qui est chamboulee et ruinee. Alors qu’en France, des que la cloche sonne, tout le monde se barre et va faire eventuellement des activites ailleurs. Contrairement au Japon, il y a une vie en-dehors de l’ecole.


La competition est beaucoup trop rude, et on en demande beaucoup trop aux eleves. Lors de mon premier sejour au Japon, en allumant la tele, je suis tombe sur un “direct live” avec un gamin sur le toit d’une ecole, avec un grand couteau de boucher, completement desoriente, en panique. Et il avait pourtant reussi ses examens! Mais la pression des parents et les moqueries de ses camarades l’avaient vraiment fait peter les plombs. C’est le probleme : les eleves travaillent BEAUCOUP trop, et je dirais que le souci de sante numero un des eleves, c’est le manqué de sommeil!(je voyais une de mes eleves dans le metro, elle etait comateuse – je lui ai passé les doigts devant les yeux, elle a meme pas cligne de l’oeil). Je parlais avec mes eleves, certains me disaient qu’ils s’etaient couches a 1h30 du matin “pour etudier”. Une fille me disait qu’elle rentrait chez elle tous les soirs a 22h40 (avant de se lever a 5h du matin pour faire les devoirs). La pression de la troisieme annee, par exemple, est intense :les eleves d’ailleurs n’ont plus le droit de pratiquer une activite en club, vu qu’ils doivent reserver leur temps pour l’etude!Lesexamens au bout de l’annee representent une echeance once in a lifetime : si on rate l’examen, on peut considerer qu’on a rate sa vie – ou du moins on en a le sentiment. C’est une periode ou justement il faut concentrer toutes ses forces : failure is not allowed. (Avec la pression des parents derriere, argl)

Certaines ecoles d’ailleurs ont tellement de cours, c’est tellement inhumain de faire tout ce que le Ministere ordonne, qu’elles faussent leurs resultats : "si, si, je vous assure, on l'a fait cette option" (cf. la polemique l'automne dernier avec l'option World History A et World History B, que les ecoles ayant omis ces cours ont du faire passer en catastrophe sous les menaces du Ministere).

Donc je pense qu’il y a quand meme un terreau qui fragilise l’eleve, le rend beaucoup plus vulnerable. Dans cet environnement super tendu, des brimades regulieres peuvent largement aboutir a des petages de plomb, ou a une retraite de l’ecole (et un profond sentiment d’echec, qui peut briser une vie).

c'est dit par un prof.

c'est vrai que c'est vraiment dur ^^'

Mais il y a des associations qui luttent activement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Snd Giru's Reborn
Snd Giru's Reborn
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 25
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: [société] Ijime   Dim 24 Aoû 2008 - 20:06

Même si ça existe pas qu'au Japon, je pense que c'est quand même typique du Japon. Même moi en cours j'ai appris que les japonais travaillaient beaucoup pour l'école etc. pour leur avenir. Ce qui confirme la citation que tu as mise.
Ca doit mettre beaucoup de pression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asth
Admin
avatar

Nombre de messages : 995
Age : 26
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: [société] Ijime   Dim 24 Aoû 2008 - 21:36

Citation :
Ca doit mettre beaucoup de pression.


Oui.
Rien qu'en France on dit qu'il y a trop de pression mais qu'est-ce que ça doit être là bas...
En plus le gouvernement a pris de nuvelles mesures pour encore plus de cours!
Le prof disait "J'attends que la cocotte minute chauffe parce que ça risque fortement par finir par exploser... Ca finira en suicide et/ou sèchement massif"

Ca se rajoute à l'Ijime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath
Snd Giru's Reborn
Snd Giru's Reborn
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 25
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: [société] Ijime   Mar 26 Aoû 2008 - 14:55

Oyééé. Encore plus de cours ? oO"
Quand je pense que déjà en France ils disent qu'on a beaucoup de cours par rapport à d'autres pays où le système scolaire est différent. Mais le Japon à côté j'sais pas ce que ça doit être. :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delph
Snd Giru's Reborn
Snd Giru's Reborn
avatar

Nombre de messages : 576
Age : 26
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: [société] Ijime   Mer 27 Aoû 2008 - 17:04

ppfiiou bah moi je dis que les élèves ont du courage quand même !! Je ne savais pas que ça se passait comme ça !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [société] Ijime   

Revenir en haut Aller en bas
 
[société] Ijime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stars/chanteurs de rues/constat de société
» Jeux de société de Johnny Hallyday
» Festival "Vents de folie" , 150 Ans de la Société Musicale de Vichy
» L'impact du blues sur la société
» L’apprentissage du tambour dans vos sociétés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Giru's reborn :: Le Japon (Asie) :: Actualité-
Sauter vers: